L'Eee Pad Transformer Prime testé en version netbook

L'Asus Transformer remplace-t-il un netbook ?

C'est la question à laquelle je vais essayer de répondre ou, tout au moins, apporter quelques éléments de réponse. Pour ce faire, j'ai (enfin) connecté le clavier azerty fourni à l'achat de mon Eee Pad Transformer Prime (TF201) que je n'avais, jusqu'ici, utilisé qu'en mode tablette.

Avant de procéder à l'association entre le clavier et la tablette, il ne faut pas oublier de retirer les petits caches en plastiques situés sous la Transformer Prime. Celle-ci se clipse ensuite assez facilement dans le dock clavier et prend ainsi la forme d'un netbook 10 pouces... au look ravageur. Ultrafin et très élégant dans son habillage en aluminium brossé, il donnerait presque l'illusion d'un Macbook Air ! La grande classe !

Mais, l'habit ne fait pas tout. Et c'est dans la pratique qu'il faut juger cet " attelage " face à un netbook classique et notamment dans le confort d'utilisation de son clavier. Mais avant de passer ce point au crible, il convient de noter deux bonnes surprises sur le dock : la présence d'un lecteur de carte SD (il permet d'importer facilement des fichiers ou d'augmenter la capacité mémoire) et d'un port USB pour raccorder une souris (testée avec succès).

Venons en maintenant au clavier de la Transformer Prime. A première vue, il est assez similaire à celui de mon netbook Asus Eee PC, en " chiclet ", autrement dit avec des touches parfaitement séparées... à la mode Apple. C'est donc parti pour une petite séance de frappe, qui se révèle plutôt probante. L'espacement des touches étant suffisant, la saisie se révèle assez confortable pour un appareil de cette taille.

Pratique pour rédiger un courriel ou billet de blog. Mais les touches étant moins hautes (et donc moins agréables à utiliser) que sur mon netbook Asus, je n'aventurerai pas à écrire un texte trop long... Toutefois, ce dock clavier n'est pas un gadget et constitue bien un atout indéniable pour la TF201 qui peut ainsi, ponctuellement, remplacer un mini-ordinateur.

D'autant que le touchpad est de bonne facture et vaut en tout cas largement celui d'un Asus Eee PC.

Les principales limitations de l'Eee Pad Transformer Prime résident en fait dans son système d'exploitation, Android 4.0, trop léger pour en faire un ordinateur à part entière et dans sa bibliothèque d'applications encore un peu limitée, bien qu'en développement exponentiel. Un netbook standard à 250 €, équipé de Windows 7 Starter, donne en effet accès à la totalité de la logithèque PC (si on reste dans les programmes nécessitant peu de ressources).

Il manque notamment à la TF201 des logiciels de création de site internet et ses navigateurs internet ne font pas encore jeu égal avec ceux disponibles sur PC et Mac.

Conclusion : le couplage de l'Eee Pad Transformer Prime avec son dock clavier permet d'obtenir un mini-ordinateur pleinement fonctionnel qui, s'il ne se hisse par tout à fait au niveau d'un véritable netbook, s'acquittera très bien des taches basiques du quotidien. Reste que son prix (599 € hors promotions pour le pack complet) ne le met pas la portée de toutes les bourses...

Voter pour cet article sur Wikio

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://happipad.regioncentre.info/index.php?trackback/228

Haut de page