Musique

30 jours de streaming musical gratuit sur Google Play Musique

Premier pas avec ce nouveau service :

Marchant sur les traces de Deezer ou encore de Spotify, Google se lance à son tour dans le streaming musical illimité via son service Play Musique. Le géant du Net n'a pas fait dans l'originalité : il reprend la formule en vogue chez ses concurrent : la possibilité d'écouter en illimité (sur ordinateur, smartphone et tablette) des millions de titres issus des catalogues des grandes maisons de disque (Universal, Sony, Warner...) moyennant un abonnement mensuel. Celui-ci s'élève à 9,99 €, mais les internautes qui souscrivent à l'offre avant le 16 septembre voient ce tarif ramené à 7,99 € par mois.

Et pour inciter les sceptiques à franchir le pas, le site offre 30 jours d'utilisation gratuite de son service, sans engagement... mais à condition d'avoir un compte Google Play couplé à une carte bancaire. Le début de la facturation n'interviendra qu'à l'échéance de cette période d'essai. Il est donc possible de résilier avant d'avoir à débourser le moindre euro. Tentant, non ? On a donc succombé aux sirènes de cette gratuité et testé ce streaming illimité.

Lire la suite

Google Music : votre musique vous accompagne partout sur tablette et smartphone Android

Le service Google Music, qui a fait son apparition en France l'automne dernier, n'est pas uniquement dédié à la vente de musique. Ce n'est d'ailleurs pas l'aspect le plus intéressant à nos yeux. Son principal intérêt réside en effet, selon nous, dans la possibilité de transférer ses fichiers musicaux MP3 (ou WMA)  sur les serveurs de Google et de pouvoir les lire ensuite en streaming sur un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone sous Android, via une application téléchargeable gratuitement sur le Play store.

Les utilisateurs ont la possibilité de placer en ligne jusqu'à 20.000 fichiers dans leur bibliothèque musicale en ligne sans avoir à payer. Pour en transférer davantage, il faudra accepter de passer à la caisse. Mais le quota gratuit devrait être largement suffisant pour la majorité des internautes... qui profiteront également d'une optimisation de leurs MP3. En clair, un fichier avec une faible qualité sonore, s'il est reconnu par Google Music, sera " échangé " contre un autre de meilleure qualité (jusqu'à 320 kbit/s). Et le service n'étant pas regardant sur le provenance des MP3, certains y voient déjà une manière de " blanchir " des titres obtenus de façon illégale.

Lire la suite

Haut de page